2019 : 9e Edition UROI à Saint Joseph

Éditorial

La 9e session de l’Université Rurale de l’Océan Indien a pour thématique générale « La mise en tourisme du territoire rural ».

Le choix de cette thématique est d’abord en phase avec les enjeux du développement de l’île. Elle interrogera les conditions de l’épanouissement de l’économie touristique intégrée dans le contexte particulier d’une région française indiaocéanique. Elle est par ailleurs en résonance avec les préoccupations des îles du Sud-Ouest de l’Océan Indien comme nous avons pu le constater à Mayotte lors de la 7e session de l’UROI en décembre 2018 et lors de la8ème à Rodrigues en juin de cette année. Madagascar qui se propose d’accueillir la 10e session en novembre 2020 à Tamatave, se situe elle aussi dans cette dynamique. Maurice, les Seychelles, les Comores s’orientent résolument vers une plus grande diversification de leur offre en valorisant l’éco-tourisme.

Cette thématique constitue aussi une entrée majeure du développement territorial. En effet, la constitution d’une offre touristique nécessite un produit différencié, original, authentique. L’hébergement, la restauration, les déplacements ainsi que diverses aménités qui l’accompagnent nécessairement doivent former un tout cohérent. C’est ainsi qu’à travers le développement touristique seront abordés l’aménagement du territoire, la préservation de la biodiversité, la valorisation du patrimoine matériel et immatériel, la formation des acteurs touristiques, la gestion innovante des ressources agricoles et artisanales…

Cette thématique entre enfin dans le champ des attentes locales. A l’heure où l’on s’interroge fortement sur la définition et le positionnement stable du tourisme réunionnais, sa dimension rurale doit prendre toute sa place en complément du tourisme balnéaire traditionnel. Elle doit se structurer plus fortement, se rendre plus visible et s’intégrer pleinement dans la communication « Cirques, pitons, remparts » de l’Unesco.

Je me réjouis de la nouvelle dimension que prend l’UROI. Elle devient de plus en plus visible et crédible. Notre Université populaire connaît une forte appropriation locale et indiaocéanique que traduisent les multiples partenariats en cours. Ils ont permis de consolider nos liens avec l’État, les collectivités locales, mes institutions et organismes d’accompagnement et de recherche. Ils augurent des perspectives nouvelles pour la promotion de la ruralité et de son rôle dans a préservation de notre Identité.

Patrick LEBRETON.

info document -  voir en grand cette image