Thématique 3 : les TIC au service du developpement rural

 

- 18 décembre - Le programme

En matière d’accès aux technologies de l’information et de la communication, la Ville de Saint-Joseph doit faire face à certains paradoxes. Son identité rurale n’en fait pas naturellement un territoire attractif pour les opérateurs, lesquels préfèrent se tourner vers les zones urbaines. Pourtant forte de 34 000 habitants, elle constitue un bassin majeur de clients potentiels que ces mêmes opérateurs ne peuvent ignorer. Néanmoins,l’éclatement du territoire en matière d’habitat et l’enclavement de certains quartiers rendent difficile le déploiement de ces technologies.

Malgré l’arrivée tardive de l’ADSL en avril 2004, la couverture en haut débit de la commune atteint aujourd’hui
près de 97,5% de la population, résultat d’un plan engagé par l’opérateur historique. Quatre quartiers seulement ne bénéficient toujours pas d’un accès Internet haut débit : Jean-Petit, Grand Coude, la Passerelle et Grand Galet.

En l’absence d’opérateurs privés, les pouvoirs publics contribuent, chacun à leurs échelles respectives, à dynamiser l’arrivée des opérateurs dans les quartiers de Saint-Joseph par la couverture des zones blanches au travers de l’intercommunalité ou de l’ouverture d’une boucle régionale haut débit.

Cependant, le coût d’accès à Internet à la Réunion et la nécessité de se doter au préalable d’un ordinateur,
constituent encore un frein, ce d’autant plus dans une commune où le taux de chômage avoisine les 52% de
la population active.
Si l’on n’y prend garde, cette fracture numérique risque de s’amplifier encore davantage, particulièrement dans un
contexte rural. L’informatisation des écoles avait précisément pour but de répondre à cette préoccupation.
Aujourd’hui, il faut aller encore plus loin et proposer un développement cohérent de nos points d’accès à la population.

Couverture et aménagement du territoire communal ne sont qu’une première étape vers laquelle Saint-Joseph doit tendre. Il s’agit d’ores et déjà de réfléchir aux usages que l’on pourrait en faire. Quels seront les services à proposer à la population ? Quelles sont leurs attentes ? Ces questions doivent nous permettre de lancer Saint-Joseph vers un développement numérique et durable de son territoire, afin de porter haut et fort l’idée d’une ruralité moderne.

En bref

5ème édition de l’UROI

Rendez-vous à Saint-Joseph les 10, 11 et 12 décembre 2014 pour la 5ème édition de l’Université Rurale de l’Océan Indien à Saint-Joseph.

13 octobre 2014