Thématique 1 : Santé en milieu rural

Par Corinne Gazar
 

1.Rappel des différentes communications

  • Communication de Marc Berthel :
    La communication a concerné l’analyse du travail en réseau dans le domaine gérontologique. Le professeur a qualifié les différentes caractéristiques d’un réseau, notamment en ce qui concerne son nécessaire arrimage à une préoccupation pratique, pour répondre à un besoin. Sa communication permet de réfléchir sur le travail réalisé localement dans le cadre du « réseau gérontologique » mais aussi dans le cadre du réseau « ANDO » dans le domaine de la nutrition.
  • Communication de Cedric Pèdre :
    La communication du CRES Réunion a concerné la démarche d’intervention pour l’action de santé, démarche qualifiée de communautaire. Cette communication a permit de faire le lien entre les réalisations locales dans le cadre de l’Atelier Santé Ville ou des réseaux ANDO ou Géronto, et les démarches et préconisations nationales et internationales, et notamment celle de l’OMS via la Charte d’Ottawa (OMS, 1986).
    L’arrière-plan conceptuel de la démarche communautaire a été l’objet de cette communication très informative. Cet arrière plan conceptuel a trouvé des illustrations pratiques à travers d’autres communications, notamment celle de Bruno Rivière de l’Association Cœur Vert et celle de Yann Hoareau sur la mise en place de la démarche Atelier Santé Ville.
  • Communication de Bruno Lesourd :
    Le professeur Lesourd a présidé la commission « Nutrition et personnes âgées » dans le cadre de la formalisation du PNNS. Il a présenté le guide nutrition pour la personne âgée qui s’avère très pratique et tout à fait pertinent pour la personne âgée d’une part, mais pour tous par ailleurs. Un travail d’adaptation du guide à la culture réunionnaise s’avère nécessaire et urgent. Cette UROI 2008 aura permis de faire apparaître la nécessité de réaliser ce travail. Il aura aussi réussit à offrir les conditions que se travail soit réaliser à Saint Joseph prochainement.
  • Communication de Bruno Rivière :
    La communication de Bruno Rivière a concerné la présentation de l’action de l’Association Cœur Vert qui fait un travail de mémoire autour de la culture agricole. L’association a réalisé un travail sur un quartier des Hauts de Saint-Joseph, avec des enfants, autour d’un jardin bio et des savoirs culturels.
  • Communication de Yann Hoareau et Corinne Gazar :
    La communication a concerné la structuration de la politique de Santé sur Saint Joseph. Le CCAS de Saint Joseph est le lieu de cette structuration tant pour la mise en place de la démarche Atelier Santé Ville que pour l’adhésion au Réseau Français des Villes Santé de l’OMS et de la politique Santé pour Tous afférente. La démarche de diagnostic local de santé a été présentée, de même que les jalons qui mèneront à la formalisation d’un Plan Locale de Santé Publique dans le cadre de l’Atelier Santé Ville d’une part, ainsi qu’un Plan Santé pour Tous dans le cadre du Réseau d’autre part.

2.Synthèse des communications

  • Thème 1 :
    Les différentes interventions abordées dans le cadre de l’atelier « santé rurale » convergent vers l’idée que l’élément crucial autour duquel doit s’organiser l’intervention auprès des personnes âgées de la Réunion doit être la culture locale présente et passée en lien avec les modes de vie.
    Pour exemple, la nécessité de mettre en place des structures de proximité permettant à la personne de ne pas rompre avec son mode de vie traditionnel.
    De même il est proposé d’élaborer un guide du bien manger créole qui tendra à valoriser les connaissances culturelles disponibles ou à redécouvrir.
    Un thème de recherche sur l’état nutritionnel de la population des personnes âgées sera formalisé.
  • Thème 2 :
    Le concept de « réseau » a fait l’objet d’une analyse par le Pr. Berthel. Il convient de privilégier de construction d’un réseau à partir des constats pratiques des demandes exprimées par les usagers et en capacité de donner de la cohérence aux actions et aux projets des acteurs qui travaillent sur une même thématique sur un même territoire.
    Ce réseau extrahospitalier devra obligatoirement interagir dans l’organisation de la filière de soins en collaboration avec le réseau hospitalier.
    Bref, il s’agit de créer un réseau informel, informationnel et thématique.
  • Thème 3 :
    L’approche communautaire tant pour la démarche de l’Atelier Santé Ville, que de la politique Santé pour Tous de l’OMS a été proposée comme celle devant structurer l’action de santé sur le territoire de Saint Joseph.
    La démarche d’évaluation diagnostique sera déployée afin de dégager les options d’intervention les plus pertinences en fonction de chaque territoire ou micro territoire pour une thématique donnée.
    Plutôt que sur le choix des thématiques générales à la commune, il semble que la réflexion doive davantage s’orienter vers les choix pertinents en termes méthodologiques au regard de chaque micro territoire : Qui fait quoii ? Où ? Comment faire ici aussi pertinent que l’on a fait ailleurs mais avec les ressources d’ici, qui ne sont pas celles d’ailleurs ?
En bref

5ème édition de l’UROI

Rendez-vous à Saint-Joseph les 10, 11 et 12 décembre 2014 pour la 5ème édition de l’Université Rurale de l’Océan Indien à Saint-Joseph.

13 octobre 2014