Journée du Jeudi 11 décembre 2014

Thématique 2 : Développement culturel, promotion touristique et ruralité

Les politiques culturelles sont de plus en plus territorialisées. Elles s’inscrivent en effet dans des espaces particuliers qui ont une histoire et des expressions originales. Ces politiques différenciées suivant les territoires et leurs aspirations trouvent tout leur sens à la Réunion qui est conditionnée par une géographie singulière qui détermine une frange côtière et un cœur de pays à dominante rurale.

Il est désormais démontré que la culture est un élément essentiel de développement local. Il s’agit d’une ressource, c’est-à-dire une richesse « naturelle » sur laquelle doit se fonder un projet de développement. Cette ressource est à conjuguer avec les atouts touristiques du monde rural afin de définir un modèle économique qui allie authenticité, savoir-faire et promotion de ’identité.
Cependant, à l’heure où la gouvernance militante prône l’égalité des territoires, dans un espace contraint tel que la Réunion, le milieu rural pâtit du déséquilibre d’accès à la création, la formation et la diffusion culturelles.

Par ailleurs, en matière de développement touristique, l’émergence de structures d’accueil de plus en plus nombreuses nous conduit à nous interroger sur la consolidation de ces entreprises notamment par le renforcement de la qualité de l’accueil.

Dans le contexte actuel de raréfaction budgétaire, il convient dès lors de penser à de nouveaux outils, de nouvelles approches afin de soutenir l’action culturelle et touristique.

Ces outils sont de plusieurs natures : financière, managériale, logistique…Ils font appel aux finances, à la formation, à la mise en œuvre d’équipements structurants nouveaux, à l’organisation de nouvelles structures de soutien et de portage, à la formation professionnelle de l’accueil touristique rural.
Enfin, il conviendra de s’interroger sur l’émergence de nouveaux métiers liés à la pluriactivité agri-touristico-culturelle.

8h00-9h30 :Accueil des participants des itinéraires

8h30-9h00 : Départ des bus

Itiniraires

Itinéraire 1 : « Saint-Joseph »

Promotion touristique du Vétyver : Raynald Nativel, Bel-Air Projet d’hôtel de formation à Manapany

Après-midi : ateliers

Mise en scène de produits agricoles identitaires (comme le vétyver ou le café) Il s’agit ici de produits dont la forte valeur ajoutée résulte d’une présentation qui allie
histoire et savoir-faire et intégrée dans un circuit touristique.

Comment structurer une offre touristique cohérente autour de ces types de produits ?

Nouveaux métiers/Nouvelles activités économiques rurales La valorisation des produits du terroir, la promotion de l’identité créole rurale offrent des perspectives prometteuses pour la définition de nouveaux métiers et de nouvelles activités. Ici se pose la question de l’accompagnement en terme de formation, de structuration de projets et de recherche de nouveaux créneaux afin d’actualiser la réponse à une demande économique.

Itinéraire 2 : Du centre à l’est

« 2012, galerie d’Art », Plaine des Cafres Nouvelles formes architecturales de gîtes (Jean-François Hoareau), Plaine des Cafres Valorisation culturelle et Parc National de la Réunion (Maison du Parc, Plaine des Palmistes)

Après-midi : ateliers

Nouvelles formes de sociabilité, nouveaux espaces culturels en milieu rural
 Cabarets, restaurants, galeries d’art : le tourisme culturel a besoin de lieux où s’exprime
l’âme rurale réunionnaise dans toute son authenticité et son désir de partage. Quels
contenus peut-on donner à ces lieux et quelles sont les conditions de leur mise en œuvre ? Quels financements pour les structures agro-touristico-culturelles privées ? Cet atelier se propose de définir les pistes possibles de financement de ces structures 
en faisant appel au volontarisme des collectivités territoriales et de l’Etat. L’idée étant de
proposer un plan d’accompagnement à l’émergence de ces structures, à leur consolidation 
et à leur dynamisation.

Itinéraire 3 : Du Sud au Nord

Calbanons Cafrine (Saint-Pierre) Les lazarets de la Grande Chaloupe

Après-midi : ateliers

Réhabilitation patrimoniale et dynamique économique
 Quelles sont les bases d’une réhabilitation patrimoniale et comment agir pour qu’elle 
devienne le levier d’un mieux-être économique qui crée de l’emploi, consolide le tissu 
social et assure la transmission d’une histoire ?

Centre d’interprétation du patrimoine rural : quelle mise en œuvre ?
 L’idée de création d’un musée du patrimoine rural à Saint-Joseph nous offre l’opportunité de réfléchir à la forme dynamique de la ruralité dans le cadre d’un projet 
de centre d’interprétation où l’interactivité publics-patrimoine est mise en valeur.

Au cours de ces itinéraires, nous rencontrerons des promoteurs individuels ou associatifs 
qui ont mis en œuvre les projets tournés vers la valorisation de la culture et du savoir-faire 
locaux. L’innovation en terme d’accueil prend ici des formes originales dont il conviendra 
d’exploiter toutes ses potentialités.